Puis-je faire subventionner mes travaux ?

Dans votre recherche du confort, il est souvent nécessaire de procéder à une amélioration de vos conditions de vie, en l’occurrence l’état de votre logement. Des travaux sont donc souvent nécessaires, surtout lorsqu’ils ont un impact positif sur l’environnement. Nombre de subventions et aides publiques ou privées existent à ce jour pour encourager les travaux d’aménagement des habitations. Les travaux à caractère écologique, les travaux de rénovation et les travaux d’isolation sont donc des investissements très rentables pour les particuliers. En effet, ces travaux ont une portée positive sur la consommation énergétique. En général, le taux de TVA applicable aux travaux de rénovation est de 10 % plutôt que 20 %. Pour des travaux visant l’amélioration des performances énergétiques du logement, ce taux est revu à 5,5 %. Outre ces avantages du fisc, voici énumérées quelques solutions pour financer vos travaux.

 

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

Pour vos travaux de rénovation énergétique, l’éco-prêt à taux zéro se présente comme le plus profitable des crédits travaux. Il s’agit d’un prêt réglementé par l’État qui prend entièrement en charge les intérêts du prêt sous certaines conditions. Pour en bénéficier, il faut être propriétaire ou bailleur d’un logement construit avant 1990. Aussi, il faut avoir entrepris au moins deux des six travaux à caractère écologique répertoriés ou réalisé des travaux listés dans l’option performance énergétique globale. Ces travaux doivent être réalisés par un professionnel agréé RGE. Pour un plafond de 30 000 euros, la durée de ce prêt varie de 3 ans à 10 ans extensibles à 15 ans selon le degré des travaux entrepris. Valable jusqu’au 31 décembre 2018, ce prêt est cumulable avec d’autres aides et subventions publics.

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Le CITE répond aux mêmes conditions que l’Eco-PTZ, mais il reste valable jusqu’au 31 décembre 2017 et les propriétaires bailleurs ne peuvent pas en bénéficier. Ce crédit se rapporte à certaines dépenses de rénovation énergétique éligibles. Se présentant sous la forme d’une optimisation fiscale, il permet de bénéficier d’une remise de 30 % de ces dépenses sur l’impôt sur le revenu. Plafonné à 8 000 euros par habitant du ménage, il est majoré de 400 euros pour chaque personne à charge.

aides-travaux

Le Prêt Développement Durable (DD)

Le Prêt Développement Durable est un prêt à la consommation spécifique qui s’octroie sous les mêmes conditions que l’Eco-Prêt à taux zéro. Toutefois, le logement concerné ici doit être vieux de plus de deux ans, le montant maximum octroyé est de 21 500 euros et il est soumis un taux d’intérêt pouvant atteindre 3,60 %. Enfin, les conditions de remboursement des Prêts DD sont bien flexibles. Les mensualités sont bonnement étudiées et nul besoin d’assurance-emprunteur.

Le programme « Habiter mieux » de l’Anah

Ce programme est une subvention qui vise la rénovation des habitations ayant plus de 15 ans d’âge. L’Agence nationale de l’habitat (Anah) par ce biais vise à financer les travaux d’amélioration thermique de ces logements. Il est destiné aux syndicats de copropriété, aux propriétaires occupant leur propre logement ou aux propriétaires bailleurs. Ces subventions sont accordées en fonction des niveaux de revenu. Avoir obtenu un Eco-PTZ pendant les 5 dernières années rend invalide votre candidature à ce programme. Toutefois, pour finaliser le reste des travaux, un prêt à taux zéro dit « Habiter mieux » d’un montant de 20 000 euros est octroyé aux bénéficiaires.

Programme d’isolation des combles à 1euro

L’isolation des combles est une solution permettant de s’offrir un certain confort, mais il permet également de réaliser des économies d’énergies considérables (30 % d’économie sur la facture de chauffage). Les déperditions thermiques se faisant majoritairement par le toit, vous pouvez bénéficier pour 1 euro seulement, d’une isolation de vos combles perdus si vous remplissez les conditions d’éligibilité. Le programme met à votre disposition des artisans certifiés RGE pour vous faire bénéficier de cette option. Chez Iso-travaux, bénéficiez de ce programma forfaitaire pour une maison mieux isolée, quelle que soit la saison.

Autres aides et subventions possibles pour vos travaux

Pour financer vos travaux, plusieurs autres solutions de financement existent. Les prêts immobiliers et les prêts à la consommation en sont des exemples. Les prêts immobiliers sont souvent accordés à ceux qui désirent emprunter plus de 21 500 euros. Pour ce type de prêt, il est exigé la souscription à une assurance décès-invalidité, mais il a l’avantage d’avoir une durée d’amortissement plus étalée que celle d’un crédit à la consommation. En effet, il existe des prêts à la consommation classiques qui vous aident pour tout type de travaux. Ils sont flexibles, admettent le report d’échéance et le remboursement anticipé, mais sont octroyés à des taux plus élevés (4 à 6,50 %) que ceux du Prêt Développement Durable.

En outre, vous pouvez aussi bénéficier de certains prêts ciblés. Souvent accordés par des entreprises pour des travaux d’amélioration énergétiques, ces crédits varient en fonction des travaux que vous entreprenez. Le « prêt travaux bleu ciel » d’EDF et celui « Dolce Vita » de GDF-Suez qui offrent jusqu’à 75 000 euros avec des taux en dessous des 5 %, en sont des exemples.

En résumé, quelle que soit votre situation financière, il existe une flopée d’aides et de subventions pouvant vous aider à réaliser vos travaux. Renseignez-vous et vous trouverez certainement l’aide qui vous convient le mieux. Par ailleurs, pour la réalisation de vos travaux, pensez à des experts comme Iso-travaux.